« Le HALF MDS FUERTEVENTURA est un test parfait pour mon équipement et moi »

Dirk EGGERS (D074-GER)

Tags:

« J’ai prévu de courir le MDS MAROC l’année prochaine, donc le HALF MDS FUERTEVENTURA est un test parfait pour mon équipement et moi. » Dirk EGGERS (D074-GER) est l’exemple parfait du concurrent de ce tout premier HALF MDS FUERTEVENTURA : le MARATHON DES SABLES lui fait de l’œil depuis des années, mais il n’avait pas encore franchi le pas. Alors l’opportunité de se tester en conditions réelles, dans un format plus court, était parfaite pour lui : il l’a immédiatement saisie.

 

Dirk EGGERS vit dans le nord de l’Allemagne, près de la frontière danoise. Entrepreneur, il travaille dans l’industrie de la chaussure et est père de « deux très beaux enfants » comme il aime à le dire.

 

Le sport, ce n’est pas nouveau pour Dirk : « Je fais du sport depuis toujours. J’ai commencé à courir et à faire de la voile à haut niveau », et ceci alors qu’il n’est âgé que de 12 ans. Il participe à son premier marathon, à New York, à 17 ans, puis tente une incursion dans le triathlon, et joue même deux ans en Bundesliga 2. Mais aujourd’hui, à 45 ans, Dirk a changé son approche du sport, beaucoup moins compétitive : « Je me concentre sur l’aspect aventure, je ne suis plus dans l’optique de faire le meilleur temps ou la meilleure place. »

 

Exit donc les courses l’œil rivé sur le chrono, désormais notre Allemand court pour profiter de l’instant présent, et pour « rencontrer d’autres fous, m’ouvrir l’esprit, avoir de nouvelles perspectives… et ce n’est pas possible quand tu es trop pressé ! »

 

Quand on lui demande parmi toutes ses expériences sportives la plus dure, il a bien du mal à se décider : « Pas facile à dire… J’ai couru le Marathon du Pôle Nord, j’ai fait l’Ironman de Lanzarote, j’ai fait l’Ötillö aux îles de Scilly, j’ai fait des transatlantiques, et j’ai fait une course en solitaire autour du Danemark… Chaque chose est différente, je ne peux pas dire ! » Par contre quand on lui demande, cette fois, son meilleur souvenir sportif, la réponse ne tarde pas, surprenante : « Quand mon fils a terminé sa première course de natation ! »

 

Pour enchaîner tous ses défis, l’entraînement de Dirk est plutôt carré : un jour de natation, un jour de musculation, quatre jours de course et un jour de repos. Au HALF MDS FUERTEVENTURA, il courra en équipe mixte de deux personnes, avec Jimena HERNANDEZ TARACENA (D075-MEX), une Mexicaine qui vit en Australie, et rencontrée sur le Marathon du Pôle Nord. Quand Dirk lui a parlé du HALF MDS FUERTEVENTURA, la décision de courir ensemble a été prise quasi instantanément.

 

 

D’ailleurs, quelle est la motivation principale de Dirk pour entreprendre cette course désertique ? « Après avoir couru par -41 sur la glace près du Pôle Nord, je pense qu’aller dans le désert pour avoir un peu plus chaud était une évidence ! »