"Je suis revenu du MDS en pleine forme"

Jakob BLOCH (D008-DEN)

Jakob est Danois, resident britannique, père d’Anna (16), Sara (14) et William (10). Il fait partie des quelques Scandinaves participant à cette première édition sudaméricaine du MARATHON DES SABLES.

 

En 2016, Jakob a monté une équipe solidaire, CAMEL SPIDERS, et a levé depuis plus de 50000 dollars. Le 31e MDS en 2016 était son premier ultra. Il s’est inscrit sans avoir jamais couru un marathon et avec seulement 6 mois pour se préparer. Jakob a attrapé la maladie de la course à pied en 2015 lors de sa rééducation après une arthroscopie de la cheville faisant suite à une blessure en football. Il a alors décidé de se lancer dans l’ultrarunning. Mais la course ne s’est pas arrêtée avec le MDS ; il a couru le marathon de Londres une semaine après son retour du Maroc, et a depuis terminé plusieurs marathons et ultras. “Suivre le MDS 2017 depuis mon bureau n’a pas été marrant. J’aurais dû être dans le désert avec les participants de cette année. Quand l’édition péruvienne a été annoncée, c’était exactement ce qu’il me fallait – je n’ai pas hésité et je me suis inscrit dès que ça a été possible.”

 

Dans la vie de tous les jours, il dirige une entreprise de chasseurs de tête avec des activités à Londres, Houston et Singapour. Programmer des séances de course à pied en parallèle de ce job nécessite une sacrée organisation, et notamment de courir avec des clients, ce qu’il fait fréquemment, dans les jardins botaniques de Singapour, les Alpes suisses ou à Central Park à New York. L’impact de l’engagement de Jakob dans l’association d’aide aux enfants est immense. Il a rejoint la direction de l’association, et donne de son temps sans compter, en plus de recueillir des dons dans le cadre de ses relations professionnelles. “Le soutien de l’association agit positivement pendant la course. Penser aux effets positifs de mon engagement peut générer, particulièrement pendant l’étape longue, une vraie motivation dans les périodes difficiles.”

 

Grâce à son lieu de vie dans une region rurale d’Angleterre, Jakob bénéficie de tonnes de sentiers sur lesquels il s’entraîne une centaine de kilomètres par semaine en période de preparation. “Courir est maintenant devenu une partie intégrante de ma vie. La course à pied est fondamentale pour moi, c’est une manière de retrouver de l’énergie, notamment pour ma vie professionnelle. Je trouve que les ultra-trails sont une véritable thérapie. Etant quelqu’un qui a beaucoup de mal à déconnecter, même en vacances, j’ai trouvé que l’esprit du MDS était un révélateur. Je suis revenu du MDS en pleine forme, pas épuisé.”