Le MDS c’est mythique et très difficile

Clement GUNTZ (FRA)

Clément GUNTZ - dossard 711 – 44 ans

Responsable Commercial dans le domaine de l’emballage et du packaging

 

J’ai débuté la course à pied il y a 6 ans, après 30 ans de football et 10 ans de tennis de table. Ayant atteint la barre des 100 kg sur la balance, le moment était venu pour moi de me reprendre en main après l’arrivée de mon petit dernier, Oscar (3 enfants). Rapidement, je me suis fixé un objectif pour ne pas tomber dans la routine : faire du long ! Par la même occasion, j’ai perdu 25 kg.

 

Mes distances de prédilections sont donc le marathon et ½ marathon… et un peu plus même. J’en ai fait environ 30 depuis (meilleur chrono marathon 2h42 en 2016, et meilleur chrono ½ marathon 1h14, 2x en 2016), dont une bonne partie comme meneur d’allure, au sein d’une équipe que j’ai créée avec un ami organisateur de courses.

 

À la fin de cette même année 2016, qui me verra remporter le marathon du Vignoble d’Alsace, je deviens également centbornard !

 

Mon premier ultra se fera en 2018, tout à côté de chez moi sur un format 108 km. Je l’ai terminé à une honorable sixième place après avoir contracté une entorse au genou la veille de la course !

 

Plutôt curieux et touche-à-tout, j’ai testé également d’autres disciplines ludiques : duathlon, triathlon, canicross, course horaire, vélo elliptique d’extérieur… J’ai fait deux années de triathlon longue distance, avec à la clé, deux participations à des IronMan (Francfort et Lanzarote).

 

Pour le MDS, ce sont des semaines d’entrainement à environ 200 km, avec une course horaire de 6h comme entraînement ultime. Je me suis inscris au MDS presque sur un coup de tête - je recherchais plutôt une course extrême dans le grand froid. Mais je dois avouer que la beauté des photos que j’ai pu voir sur le net a fait pencher la balance…

 

Pourquoi le MDS ? Parce que c’est mythique et très difficile ! Et parce que je ne crois pas avoir éteint mon téléphone un seul jour ces 15 dernières années… ce sera une bien belle occasion !