Veni, vidi, vici !

Ragna DEBATS (D819-NED)

« Je n’ai pas d’expérience concernant les courses dans le désert. Je suis donc venue expérimenter le MARATHON DES SABLES pour prendre du plaisir et, évidemment, pour gagner » déclarait Ragna Debats, 40 ans, peu avant le coup d’envoi de la 34e édition. “Gagner”, le mot est lâché et Ragna n’avait pas l’air de bluffer…

 

Championne du monde d’ultra trail et championne du monde de Skyrunning –  deux titres remportés en 2018 –, la Néerlandaise, jusqu’ici une illustre inconnue au MARATHON DES SABLES, avait donc toutes les raisons d’être optimiste pour ce qui constitue son baptême de feu dans cette course si particulière. Et elle ne tardera pas à confondre même ceux qui, au début, se seraient montrés sceptiques concernant sa capacité à régner sur le MDS dès sa première participation.

 

 

Au premier jour de l’épreuve, elle s’impose  donc avec 25 minutes d’avance en tête sur sa poursuivante immédiate. Un avantage qu’elle multiplie quasiment par deux au terme de la deuxième étape, comme pour prouver que sa victoire lors de l’étape inaugurale n’était pas le fruit du hasard. C’est ainsi qu’elle a continué à survoler l’épreuve en annihilant toute velléité de résistance de la part des autres concurrentes.

 

En fait, elle n’avait pas de véritables challengers femmes au regard des écarts insolents qu’elle a infligés à ses poursuivantes immédiates. A la veille de la dernière étape par exemple, elle trônait déjà confortablement en tête du classement général féminin avec, tenez-vous bien, 2h 08 min d’avance sur la Marocaine Aziza Raji (2e), et 2h 43 min sur la 3e, la Britannique Gemma Game.

 

Malgré cet impressionnant avantage, Ragna n’a pas levé le pied lors de l’étape finale qu’elle a encore remportée avec panache, réalisant ainsi un 5 sur 5 lors de cette 34e édition. Une édition qu’elle a terminée à la 12e place au classement général hommes et femmes confondus, dépassant au passage plus de 600 hommes… De quoi forcer les machos à ravaler leur salive et à changer d’avis sur le “sexe faible” !

 

« Le MARATHON DES SABLES est une course qui figurait depuis quelques années sur ma liste des courses à faire » confiait Ragna Debats. Elle l’a fait… Et de fort belle manière !