Marathon des sables

Les actualités

du

LA FAMILLE DU MARATHON DES SABLES SE RÉUNIT AU MAROC

5 avril - Arrivée au Maroc

Les concurrents de la 34e édition du MARATHON DES SABLES se rassemblent aujourd’hui sur le sol marocain. Sous le regard bienveillant de Patrick BAUER, créateur de l’épreuve et toujours à sa tête aujourd’hui, la famille du MDS s’apprête une nouvelle fois à épouser le désert.

Fidèle à son poste, Patrick BAUER a accueilli cet après-midi les quelques 800 concurrents attendus pour la 34e édition du MARATHON DES SABLES. Créateur de l’événement, et toujours à sa tête depuis 1986, Patrick BAUER a rappelé une nouvelle fois l’importance de la « famille » MARATHON DES SABLES.

 

L’ÉTAPE DU JOUR : ARRIVÉE DES CONCURRENTS SUR LE SOL MAROCAIN

Après leur atterrissage à Ouarzazate, les plus de 800 concurrents se sont dirigés en bus au nord-est d’Erfout, en bordure du Sahara sud-marocain. Venus de plus de 50 pays, issus de toutes les couches sociales, ces femmes et ces hommes découvrent ébahis leur premier bivouac, et s’installent pour leur première nuit sous leur nouvelle maison. Durant huit jours, ils vont dormir à huit sous une tente berbère – une protection efficace contre le soleil, le vent, et le froid de la nuit.

George RATCLIFFE (D559-GBR), un Londonien de 30 ans, était très excité en découvrant son nouvel environnement : « C’est un énorme contraste d’arriver ici, il y a deux jours je me suis entraîné avec un ami, il y avait 10 cm de neige au sol ! » Et Matthew SIMS (D575-GBR), d’enchérir : « Nous sommes venus à cinq, c’est notre première fois, nous sommes juste là pour finir. J’adore le sable, j’adore la chaleur, tout est parfait ! »

 

Du sable, il y en a à foison sur le bivouac, de la chaleur, peut-être un peu moins (ça reste relatif !). En effet, la météo de ces derniers jours s’est révélée capricieuse dans la zone où se déroule ce 34e MDS, avec du vent, de la fraîcheur et de la pluie. Depuis leurs avions, les futurs marathoniens des sables ont pu découvrir des oueds verdis par les flots qui remplacent les habituels filets d’eau. Si cette « fraîcheur » persiste, c’est une bonne nouvelle pour les concurrents : les risques de coup de chaud et de déshydratation seront moindres… « Par contre on risque de traiter davantage de refroidissements, des toux » prévoient les DocTrotters, fidèles au poste. Avec 52 personnes dédiées au médical, le MARATHON DES SABLES démontre sa volonté de soutenir chaque concurrent pour lui donner toutes les chances d’aller jusqu’au bout de l’épreuve.

 

Et parfois, aider les concurrents à devenir finisher du MDS, c’est aussi les prendre en charge avant l’épreuve. Ainsi ce concurrent qui vient de perdre sa mère va bénéficier d’un régime de faveur : « On va se débrouiller pour l’aider, on va envoyer une voiture le chercher et il passera ses contrôles techniques juste avant le départ après-demain. Il vient de subir un énorme coup dur, on ne peut pas en plus le priver de son MARATHON DES SABLES », affirme Patrick BAUER. Là encore, l’esprit « famille » du MDS prend le dessus sur toute autre considération : ici, on ne calcule pas, on fait juste ce qu’il y a à faire.

Ce soir, les concurrents vivront leur première nuit sous les étoiles du désert. Demain, la journée sera dédiée aux contrôles techniques et médicaux. Et enfin, après-demain, ce qu’ils attendent depuis des mois débutera : la 34e édition de la course LÉGENDAIRE, le MARATHON DES SABLES !

Actualités
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Le MARATHON DES SABLES s’installe à Walt Disney World

Race Against the Sun

Teaser 35e MARATHON DES SABLES

35 ans d'histoire du MDS

FAQ Septembre 3/3

Les réponses de Patrick BAUER

FAQ Septembre 2/3

Les réponses de Patrick BAUER

FAQ Septembre 1/3

Les réponses de Patrick BAUER

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

Volkswagen
Six pro
GLOBAL PLUS
OCP
OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
TERRES D'AVENTURE
Sidi Ali
BODYCROSS
SPOT
DARI
TREK
THÉ BELLAR
TV5MONDE
X