Marathon des sables

Les actualités

du

MDS 2019 : LES MEILLEURS COUREURS

LES ELITES DU 34E MARATHON DES SABLES

La 34e édition du MARATHON DES SABLES s’élancera le 7 avril au cœur du Sahara Sud-Marocain. Le Marocain Rachid EL MORABITY tentera d’obtenir son septième titre, tandis que la Néerlandaise Ragna DEBATS, Championne du Monde de Trail en 2018, rêve de décrocher sa première victoire.

 

Au MARATHON DES SABLES, plusieurs centaines d’anonymes côtoient chaque année quelques « stars » du monde du trail et de l’ultra. Parmi elles, une poignée sont susceptibles d’accéder au podium. Revue de détails des favoris de ce 34e MDS.

 

TOP 10 FEMMES

Ragna DEBATS (NED)

Après deux places de 3e et 4e aux Championnats du Monde de Trail en 2016 et 2017, Ragna DEBATS a décroché le sacre en 2018 à Penyagolosa (Espagne). Néerlandaise, cette athlète professionnelle qui aura tout juste 40 ans au départ du 34e MDS vit en Espagne. Elle n’a jamais couru le MDS, mais elle a déjà l’expérience des courses à étapes. Grande favorite.

Gemma GAME (GBR)

Troisième sur le MDS en 2018, et avant ça quatrième en 2015, la Britannique Gemma GAME devrait de nouveau se hisser sur le podium de cette 34e édition. Une valeur sûre.

Meghan HICKS (USA)

Victorieuse du MARATHON DES SABLES en 2013, Meghan s’est en outre placée trois fois dans le Top 5. Elle n’est pas venue courir au Maroc depuis 2015.

Alexandra HEINTZ (FRA)

Alexandra a participé au MDS en 2016 (51e), et forte de cette expérience, revient avec l’envie de bien faire : « C’était quasiment mon premier trail ! Je veux réitérer l’expérience en évitant toutes les erreurs de débutante ; après avoir découvert cette aventure, je veux maintenant y aller pour performer. »

Laurence KLEIN (FRA)

À 50 ans, Laurence KLEIN revient sur le MDS après une petite période d’abstinence : « Ce sera mon 8e MDS (dont 3 victoires). Je reviens une nouvelle fois car le désert me manque et il me fait du bien. Et surtout je m’étais promis de revenir pour mes 50 ans ! »

Aziza RAJI (MAR)

Sixième en 2018 pour sa première participation, la Marocaine Aziza RAJI rêve de prendre la relève de Touda DIDI (2 victoires en 2008 et 2009).

Monica GUILERA SALA (ESP)

Monica GUILERA SALA n’a jamais couru le MDS ; à 40 ans, cette physiothérapeute vivant à Barcelone est une boulimique de courses de montagne engagées. Mais le désert reste une inconnue pour elle…

Chantal LEROYER (FRA)

Cette française de 52 ans n’a jamais couru le MDS, mais elle dispose de trois atouts mais elle est à l’aise sur des épreuves très longues, sur du roulant et du technique, et dispose d’une bonne vitesse de base.

Rebeca EHRNROOTH (GBR)

Cette Londonienne de 43 ans, Responsable Europe d’un grand groupe, n’a jamais participé au MDS. Elle a toutefois décroché une belle 13e place sur l’Ultra Tour du Mont Rose, une course de montagne de 170 km en 4 étapes.

Mireille MULL-JOCHEM (FRA)

Avocate de 51 ans vivant dans l’ouest parisien, Mireille MULL-JOCHEM vient pour la première fois sur le MDS : « Même si je suis aguerrie aux courses longue distance, je n’ai pas l’expérience d’une course à étapes d’une telle dimension. Mon objectif sera de me classer dans le top 10 féminin. »

 

TOP 10 HOMMES

 

Rachid EL MORABITY (MAR)

Le Marocain Rachid EL MORABITY est de nouveau le grand favori de cette 34e édition du MARATHON DES SABLES. Avec 6 victoires, il s’approche de son rêve : égaler les 10 victoires de Lahcen AHANSAL. Une nouvelle fois son petit frère et une poignée d’Européens vont essayer de jouer les trouble-fêtes…

Mohamed EL MORABITY (MAR)

Petit frère de Rachid EL MORABITY, Mohamed, à 27 ans, pourrait bien donner du fil à retordre à son aîné de 10 ans. Il est monté sur la deuxième marche du podium lors de ses deux premières participations au MDS. La jeunesse paiera-t-elle ? Les frères EL MORABITY ont-ils débuté une saga à la AHANSAL (15 victoires pour Lahcen et Mohamad) ?

Julien CHORIER (FRA)

Novice sur le MDS, à 39 ans, le vainqueur entre autres de la Diagonale des Fous (2011) a un solide sens de l’humour : « J’aime pas le chaud, j’aime pas le sable, j’aime pas porter un gros sac et j’aime bien me doucher tous les soirs avant de me caler sur le canapé avec une bière fraiche. »

Mérile ROBERT (FRA)

Mérile ROBERT nous a surpris l’année dernière : il s’est hissé sur la 3e marche du podium, tout sourire. Cette 34e édition sera sa 4e participation à l’épreuve ; jusqu’à présent, il a toujours progressé… il ne lui reste plus que deux places à grappiller !

Abdelaziz BAGHAZZA (MAR)

Quatrième en 2017 pour sa première participation au MDS, Abdelaziz BAGHAZZA a sa jeunesse (24 ans) pour essayer de damer le pion à ses adversaires.

Aziz EL AKAD (MAR)

Sept fois dans le Top 5 du MARATHON DES SABLES depuis 2007, Aziz EL AKAD (51 ans) ne s’en laisse pas conter. Difficile de ne pas le voir de nouveau dans le Top 10 (9e en 2018).

Lhoucine AKHDAR (MAR)

À 45 ans, ce Marocain vivant dans le nord-est de la France a déjà un beau palmarès sur le MDS : 10 fois dans les 15 premiers, dont une 3e place. Il n’est pas venu depuis 2013, mais il n’a sans doute pas oublié comment lire les sables marocains…

Alejandro FRAGUELA (ESP)

Septième l’année dernière pour sa première participation, Alejandro remet le couvert, fort de son expérience.

Sébastien NAIN (FRA)

Avec une 10e place sur le MDS en 2010, Sébastien Nain peut espérer de nouveau briller au cœur du Sahara.

Antonio ALONGI (ITA)

Avec sa 11e place au MDS 2017, Antonio ALONGI pourrait fort bien renouveler son très bon résultat…

Actualités
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Le MARATHON DES SABLES s’installe à Walt Disney World

Race Against the Sun

Teaser 35e MARATHON DES SABLES

35 ans d'histoire du MDS

FAQ Septembre 3/3

Les réponses de Patrick BAUER

FAQ Septembre 2/3

Les réponses de Patrick BAUER

FAQ Septembre 1/3

Les réponses de Patrick BAUER

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

Six pro
TV5MONDE
BODYCROSS
TREK
SPOT
THÉ BELLAR
Volkswagen
GLOBAL PLUS
OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
TERRES D'AVENTURE
OCP
Sidi Ali
DARI
X