Marathon des sables

Portraits

Junichi OKUBO (JAP)

« C’EST L’ANNÉE OÙ JE DOIS RÉALISER MON RÊVE »

En 2007, les médecins m’ont décelé un cancer des testicules au stade final, qui s’étendait vers l’estomac, les poumons et le cou. Mon taux de survie à 5 ans était de 20%, et mes poumons ont été sérieusement endommagés par la chimiothérapie.

Après 10 mois d’hospitalisation et une année de traitement, j’ai repris le travail.

À ce moment-là, je pouvais à peine marcher. Alors j’ai suivi une longue rééducation. En 2013, je suis revenu sur 100 km avec les 100 km du Lac Saloma. L’année dernière, je suis devenu 10 fois finisher de courses de 100 km, et j’ai été récompensé comme « Coureur de l’année 2018 au Japon » par le célèbre magazine japonais Runners Magazine.

Pendant mon traitement contre le cancer, le MARATHON DES SABLES a été ma motivation pour retourner à la vie. Courir le MDS était mon espoir, mon rêve, et une énergie immense pour combattre la maladie.

Désormais, nous sommes en 2019, et c’est l’année où je dois réaliser mon rêve.

Junichi OKUBO a terminé le 34e MARATHON DES SABLES à la 729e position, en 62:43:10 h.

Portraits
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Abdelaziz BAGHAZZA (D0009-MAR)

UN SACRÉ BAROUDEUR !

Ali D1025-MAR et Mehdi Zaghloul D1024-Maroc

LA BALADE DES GENS HEUREUX

Mohamed EL MORABITY (D008-MAR)

TOUJOURS DANS L’OMBRE DE SON FRÈRE…

Clement GUNTZ (FRA)

LE MDS C’EST MYTHIQUE ET TRÈS DIFFICILE

Joel JUHT (D0516-EST)

C’est en courant qu’on devient coureur

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

OCP
Volkswagen
GLOBAL PLUS
TERRES D'AVENTURE
Six pro
DARI
SPOT
TREK
TV5MONDE
THÉ BELLAR
Sidi Ali
OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN