Marathon des sables

Les actualités

du

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY – LA BARRE DES 200 KM FRANCHIE

BOU MAKHLOUF, le 18 avril 2024

Assez plate, mais sablonneuse et surtout très chaude, l’étape marathon du 38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY a ravi et éprouvé les 789 participants au départ. Les 200 km ont été franchis, et plus de 93% des partants sont toujours en course.

Avec 43,1 km et surtout presque 50% de sable, l’étape marathon de ce 38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY faisait peur ce matin avant le double départ (peloton à 6h30, 150 premiers au classement scratch à 8h00). Comme pour l’étape longue, ce départ des meilleurs en décalé a permis des moments d’échange qui resteront gravés dans la mémoire de tous, et ce n’est pas Rajaa HAMDAOUA (D576-FRA) qui dira le contraire : « J’ai aidé une jeune femme pendant l’étape, on s’est revues sur le camp, elle m’a remerciée, et tout de suite les larmes sont montées. Les émotions c’est fort. On plane un peu. C’est génial. »

DANS LA PEAU D’UN CHAMPION

Un autre avantage de ce double départ, c’est aussi de permettre à des coureurs certes de bon niveau, mais ne faisant pas partie de l’élite, de mener la course l’espace de quelques kilomètres. Parti à 6h30, Eliott SAGEAT (D233-FRA) était classé 249e à l’issue de l’étape longue. Il faisait donc partie de la première vague, et a profité de cette occasion pour essayer de « jouer » en tête de course : « Quand tu es premier et que tu ouvres le chemin dans le désert, c’est fou. C’est incroyable. Ça titille ton égo, en plus sur les CP tout le monde joue le jeu à fond, t’encourage comme si tu étais un champion. Ça donne envie de revenir. »

L’EXPLOIT DES 200 KM

Le compteur des 200 km a été franchi aujourd’hui avec 200,3 km exactement : un cap énorme qui ravit les amateurs qui n’ont jamais parcouru une telle distance en si peu de temps, et encore moins dans le désert : c’est un véritable exploit pour l’immense majorité du peloton !

Et c’est sans compter avec la température du jour, le pic de chaleur de la semaine, avec plus de 38°C relevés à l’abri du soleil à midi. Cette température extrême oblige chaque participant à la plus grande prudence pour parvenir au bout de cette étape. « À partir de la Water Station c’était vraiment dur, mais je suis là, sur la ligne d’arrivée. C’est ça l’essentiel : terminer le MARATHON DES SABLES » - Axel ROMERO (D544-FRA).

Et pourtant, malgré la distance, la fatigue, la chaleur, une nouvelle fois on observe sur cette étape un nombre d’abandons extrêmement réduit – 5 vers 18h00, soit un total de 58 depuis le début de l’aventure.

Demain, place à une étape de 31,4 km proposant un profil moins difficile que celle d’aujourd’hui. Autre bonne nouvelle : les températures devraient baisser.

Actualités
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

ÉTAPE 6 – COURSE EN TÊTE : Aziza EL AMRANY S’OFFRE LE 38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY

38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY – UN RÊVE QUI SE RÉALISE

BOUDIB, le 20 avril 2024

ÉTAPE 6 – COURSE EN TÊTE : ET DE 10 POUR RACHID EL MORABITY

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY – UN CŒUR POUR TOUS LES UNIR

BOU MAKHLOUF, le 19 avril 2024

ÉTAPE 5 – COURSE EN TÊTE : MOHAMED EL MORABITY BOITE, LE SUSPENSE REVIENT

38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters, bénévoles

OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
OCP
AÏN ATLAS
Volkswagen
SOFAC
DARI
TGCC
WAA ULTRA
i-Run distributeur Garmin
TV5MONDE
XALUCA