Marathon des sables

Les actualités

du

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY – L’ÉTAPE LONGUE TIENT SES PROMESSES

DJEBEL EL OTFAL, le 16 avril 2024

Autant attendue que redoutée, l’étape longue du 38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY n’a pas déçu les 830 partants ce matin : 85,3 km de sable et de rocailles à parcourir sous un soleil de plomb. C’est difficile, c’est fou. Et c’est exactement ce qu’ils sont venus chercher.

Traditionnellement, deux départs sont donnés pour l’étape longue du MARATHON DES SABLES LEGENDARY : un premier à 6h pour l’essentiel du peloton, et un second 1h30 plus tard pour les 50 premiers. Ce décalage offre chaque année de très beaux moments de partage, lorsque les « anonymes » se font dépasser l’un après l’autre par les « élites » : les encouragements fusent de part et d’autre, ainsi que les sifflets d’admiration devant la foulée des professionnels. Respect mutuel et admiration : de belles valeurs qui rejoignent celle de l’épreuve.

DES DIFFICULTÉS QUI MAGNIFIENT LA BEAUTÉ DU DÉSERT

Cette troisième étape est une grande classique sur le MDS LEGENDARY, avec le célèbre djebel EL OTFAL grimpé par sa face rocheuse et descendu par sa face sablonneuse, les magnifiques crêtes des djebels JOHA BABA ALI et HERED ASPER, le passage au pied des ruines de BA HALOU et le long cordon de dunes leur succédant, la traversée de l’oued RHERIS, les contreforts sablonneux du djebel RAS KHEMMOUNA, le lac salé MAI DER et la traversée de la passe EL MAHARCH. Des lieux superbes encore magnifiés par l’effort comme en témoigne John ODONNELL (D289-GBR) quelques minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée : « Chaque section avait quelque chose de vraiment spectaculaire. Il a fait vraiment très chaud. Ce que j’ai préféré ? Ce sentiment d’accomplissement. Ainsi que les checkpoints : tout le monde est vraiment fantastique. »

PROFITER DU MOMENT

Sur le parcours et sur la ligne d’arrivée, même si les visages grimacent, les témoignages restent enthousiastes, la preuve avec Matthieu SCHOLTEN (D214-NLD), arrivé en fin d’après-midi : « C’était une longue journée. Beaucoup de sable. Mais c’était génial, des encouragements très importants du staff, les autres coureurs adorables. Le sommet de la première montée était incroyable, une vue panoramique. C’est pour ça qu’on vient. »

Ces nombreux témoignages rejoignent le briefing de ce matin : « Vous n’êtes pas là par hasard, vous avez investi énormément pour être ici ce matin, vous avez eu une première étape pas si difficile, une deuxième étape qui vous a fait peur, alors ne doutez pas de vous sur l’étape longue. Savourez la beauté du désert, croyez en vous, allez d’un CP à l’autre. Ce que vous allez rencontrer aujourd’hui, c’est exactement ce que vous êtes venus chercher. »

CONDITIONS DIFFICILES

Outre la distance et le parcours comportant de nombreuses difficultés, la chaleur a pesé fortement sur cette étape longue. En fin de journée, une trentaine de participants ont dû stopper prématurément leur aventure.

Puis l’entrée dans la nuit a plongé le peloton dans cette ambiance très particulière du MDS : l’impression de naviguer dans un espace indéfini, le sol qui défile sous vos pieds, l’immense voûte étoilé au-dessus de vous, et le balisage réfléchissant comme unique phare. Une expérience unique, dont chacun se souviendra jusqu’à la fin de sa vie.

Actualités
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY – UN RÊVE QUI SE RÉALISE

BOUDIB, le 20 avril 2024

ÉTAPE 6 – COURSE EN TÊTE : ET DE 10 POUR RACHID EL MORABITY

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY

ÉTAPE 6 – COURSE EN TÊTE : Aziza EL AMRANY S’OFFRE LE 38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY

38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY

ÉTAPE 5 : AU CŒUR DU DÉSERT

38e MARATHON DES SABLES LEGENDARY

38E MARATHON DES SABLES LEGENDARY – UN CŒUR POUR TOUS LES UNIR

BOU MAKHLOUF, le 19 avril 2024

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters, bénévoles

OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
OCP
AÏN ATLAS
Volkswagen
SOFAC
DARI
TGCC
WAA ULTRA
i-Run distributeur Garmin
TV5MONDE
XALUCA