Marathon des sables

Les actualités

du

35E MARATHON DES SABLES TOP 10 FEMMES

Les favorites du 35e MDS

Elisabeth BARNES

Elisabet BARNES (SWE)

Victorieuse en 2015 et en 2017, Elisabeth semble en forme et sera sans conteste la grande favorite.

Andrea HUSER

Andrea HUSER (CHE)

Boulimique de courses d’ultra-endurance, Andrea a quasi tout gagné… sauf le MDS où elle a abandonné pour sa seule participation. Une revanche en 2020 ?

Anna COMET

Anna COMET PASCUA (ESP)

Novice sur le MDS mais déjà expérimentée en course à étapes en autosuffisance alimentaire, Anna se place régulièrement sur le podium des épreuves d’ultra-endurance. « Je suis une coureuse de haute montagne, j’ai l’habitude de dénivelés importants. Le MDS va être un défi important, je m’entraîne consciencieusement. J’ai beaucoup de doutes, mais ils ne me paralysent pas, ils me motivent. »

Aziza RAJI

Aziza RAJI (MAR)

Aziza rêve de suivre les traces de la Marocaine Touda DIDI, victorieuse en 2008 et 2009. Pour le moment, elle a fini 5e, 6e puis 2e en 2019.

Elise CAILLET

Elise CAILLET (FRA)

Une novice sur le MDS, mais déjà expérimentée et lauréate de trails de 45 à 75 km.

Ann TIELEMAN

Ann TIELEMAN (BEL)

Un Top 10 possible pour cette Belge qui courra pour la première fois dans le désert.

Laurence MAURIN

Laurence MAURIN (FRA)

Cette coureuse des Antilles vient du raid aventure, et elle a brillament glissé vers le trail puisqu’elle a gagné de nombreuses courses jusqu’en 2015.

« J’aime les trucs fous, me déplacer sans moyen motorisé. J’ai de l’expériences courses longues, des raids multisports, des raids dans le désert. »

Elizabeth REEVES (GBR)

Encore une novice sur le MDS, mais de nombreux podiums sur des courses au Royaume-Uni.

Sylvie HOUBIERS

Sylvie HOUBIERS (NED)

Cette coureuse de Maastricht a glissé vers l’ultra-trail depuis trois ans avec de beaux succès en Belgique et aux Pays-Bas.

« J’adore courir longtemps en pleine nature. Ça me fait me sentir vivante et rien d’autre n’importe à ce moment. »

Hassna HAMDOUCH

Hasna HAMDOUCH (MAR)

À tout juste 40 ans, cette ingénieure a récemment gagné l’Ultra Trail de Chaouen, 61 km.

« Quand je termine une course, je sens que je deviens meilleure. Je découvre des qualités différentes en moi à chaque ligne d’arrivée. Atteindre ses objectifs en dépassant la souffrance physique et musculaire, ça enseigne ! »

Actualités
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Programmation webTV MARATHON DES SABLES

Pour ne rien manquer des plus belles images du MDS

La playlist idéale du 35e MARATHON DES SABLES

150 chansons pour aller au bout des 250 km

Les questions que vous vous posez sur le report du 35e MARATHON DES SABLES

Dates, inscription, remboursement…

Vos moments les plus durs sur le MARATHON DES SABLES

Pieds, déshydratation, froid…

XEFI XTREM TEAM au MARATHON DES SABLES

Les 10 ultras races les plus réputées au monde en un an

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

Sidi Ali
BODYCROSS
SPOT
SIR Tracking
OCP
OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
Volkswagen
MUTUAIDE
TV5MONDE
Total
TERRES D'AVENTURE
Six pro