Marathon des sables

Les actualités

du

GERER POUR ALLER AU BOUT

ETAPE 4

L’étape longue du 35e MARATHON DES SABLES propose cette année 82,4 km de désert avec comme point d'orgue le djebel EL OTFAL. L'organisation distribue de l'eau supplémentaire pour compenser la chaleur.

Les sourires étaient crispés ce matin sur le bivouac du 35e MARATHON DES SABLES. La cause : l'étape du jour, 82,4 km de désert comprenant une vingtaine de kilomètres de dunes, et surtout l'immense djebel EL OTFAL à 19 km de l'arrivée. L'entreprise est déjà difficile en soi, mais la chaleur toujours bien présente la rend très impressionnante. Elisa BERNARD (FRA), pour sa première participation, dotée de trois ampoules à chaque pied, était ce matin « en stress total par rapport à cette étape. » A ses côtés, Patrice BLIN (FRA), lui aussi novice sur le MDS, sautillait dans tous les sens - « Le stress, je ne connais pas ! »

Même si le thermomètre est légèrement descendu, la température reste très élevée, rendant la course compliquée. La grande majorité du peloton est ainsi passée à la marche, progressant prudemment pour ne pas prendre de risques. Du côté de l'organisation, une distribution supplémentaire d'eau a été mise en place. Et bientôt la nuit va tomber sur le Sahara et alors tout sera un peu plus facile : la chaleur va tomber, la nuit étoilée va remplacer le ciel de plomb, les bâtons lumineux vont éclairer la voie à suivre, et il ne restera qu'à rentrer avant demain 16 h 40.

COURSE EN TÊTE FEMMES
Si de nombreux concurrents semblaient craintifs ce matin, Aïcha OMRANI (FRA), actuellement deuxième du classement féminin, était pleine d'envie : « Je suis allée un peu trop vite sur la première étape, et après j'ai décidé de suivre Aziza RAJI (MAR) qui connaît parfaitement la région. Je me suis calée sur son allure et ça marche bien. » Aziza mène actuellement l'étape longue, et la Japonaise Tomomi BITOH complète le podium provisoire. Les Françaises Elise CAILLET et Séverine CAILLIEZ, une Troyenne, sont actuellement cinq et sixième.

COURSE EN TÊTE HOMMES
La bonne entente des Français Mathieu BLANCHARD et Mérile ROBERT et leurs performances sur les trois premières étapes pouvait laisser penser qu'ils avaient un coup à tenter sur l'étape longue, d'autant plus que tous deux apprécient les longues distances. Mais c'était sans compter une affection intestinale pour Mathieu la nuit dernière, et bien sûr la chaleur et le terrain favorable aux coureurs marocains ; aux deux-tiers de la course, c'était bien Rachid et Mohamed EL MORABITY qui étaient en tête, suivis d'Aziz YACHOU.

Actualités
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

35e MARATHON DES SABLES : HUITIEME VICTOIRE POUR RACHID EL MORABITY

ETAPE 5

RACHID ET AZIZA EN FORCE POUR LE MAROC

Etape 4

UN TAUX D'ABANDONS JAMAIS VU SUR LE MARATHON DES SABLES

Etape 4

LE 35E MARATHON DES SABLES SE POURSUIT DANS LE RESPECT

Etape 3

Le MARATHON DES SABLES endeuillé

35E MARATHON DES SABLES

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
Sidi Ali
OCP
THÉ BELLAR
COCA COLA
SOFAC
MUTUAIDE
BODYCROSS
SPOT
Globalplus
TV5MONDE
TERRES D'AVENTURE