Marathon des sables

Portraits

Sacha RHONER (SWI)

De l’inspiration à l’état pur

Parfois, une très mauvaise nouvelle vous tombe sur les épaules, et vous êtes tenté de baisser les bras. Mais pas Sacha RHONER : après avoir appris qu’il était atteint de sclérose en plaques, il s’est lancé à corps perdu dans le rêve de courir un marathon, et désormais le MARATHON DES SABLES. Il nous livre son parcours.

Suite à des paralysies, fin 2019 j’effectue des analyses et j’apprends que je suis atteint de la sclérose en plaques. J’ai toujours rêvé de courir un marathon, mais à 45 ans je ne pensais pas qu’il serait encore possible de le faire et de plus en ayant la sclérose en plaques. En effet sur les réseaux sociaux dans les groupes dédiés, je vois que les personnes atteintes de cette maladie sont au fond du trou, le moral en berne et en manque de motivation pour quoi que ce soit… Ne voulant pas être comme elles, et surtout persuadé que l’on peut avoir un autre destin malgré cette maladie, je décide de me donner à ce nouveau sport, la course à pied.

C’est aussi après cette nouvelle que je vois sur mes réseaux sociaux une annonce pour participer à une émission de télé-réalité à la télévision suisse : effectuer six mois d’entrainement et courir un marathon ! J’envoie ma candidature, même si je ne pensais pas être sélectionné. Mais mon profil de sédentaire assis devant sa télé au fond de son canapé a séduit les coachs. Et c’est ainsi que je me suis lancé à fond dans la course à pied dans le cadre de cette émission.

Ce fut loin d’être simple, blessé, courbaturé, les premiers mois sont difficiles. Le COVID arrive et tous les marathons sont annulés, dont celui que l’on devait courir pour l’émission : le marathon de New York ! Le moral est en baisse et la production de cette télé-réalité est suspendue dans l’attente d’un nouveau marathon. Après quelques mois on reprend, la production va nous créer une épreuve à la carte pour terminer ce projet. En me remettant sur mon tapis de course à la maison je tombe sur une émission de télévision faisant référence au MARATHON DES SABLES, et dans la foulée j’annonce sur le groupe de l’émission que ce serait bien pour la suite, l’après 42 km… Et là mon coach (Pierre MORATH) me remet en place en me disant qu’il fallait d’abord voir le bout des 42 km et que mon niveau ne serait pas suffisant pour le MDS… Mais ça m’est resté en tête depuis !

J’ai donc terminé avec trois autres participants cette émission qui fut un succès en Suisse avec d’excellentes répercussions au Canada et en Belgique via TV5 MONDE. Aujourd’hui je me suis mis au trail et les personnes que je croise me remercient de les avoir motivées à dépasser le problème physique. J’ai donc décidé de continuer à courir et à partager cette nouvelle cause : sortir de la sédentarité et trouver la motivation à se lancer dans la course.

Pour ça, j’ai décidé de monter un reportage qui se terminera au MDS 2023 ! L’idée est de montrer que les limites peuvent être dépassées. Pour ce faire je serai accompagné d’un deuxième coureur, Christian, qui a commencé la course il y a six mois. Nous avons déjà effectué un marathon ensemble et plusieurs trails. En parallèle de ce reportage nous avons créé une association qui va permettre à l’avenir à des handicapés ou malades de courir la course de leur rêve, et c’est sous cet emblème que nous allons courir lors du prochain MDS. De plus nous allons récolter des dons pour trois associations (SEP Sclérose en plaques Suisse, Autisme Valais, Les anges d’Angeline qui soutient les parents d’enfants atteint du cancer).

Sacha termine son récit par « Voilà mon portrait, banal mais motivé » ; et tout ce qu’on peut ajouter, c’est que non, ce parcours de vie n’a rien de banal, et qu’en effet il est extrêmement motivé ! Bravo à Sacha pour cette reprise en mains, et bravo aussi pour inspirer d’autres personnes.

Portraits
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Aziza RAJI (D630-MAR)

UN RETOUR GAGNANT ?

Rachid EL MORABITY (D0001-MAR)

LE RECORD DE LAHCEN AHANSAL DANS LA LIGNE DE MIRE

Florence AUTERIVES (FRA)

« J’espère ne pas trop manger de sable ! »

Emmanuelle ROMANZI (FRA)

« SOURIRE AUX LÈVRES, TOUJOURS »

Ragna DEBATS (D819-NED)

VENI, VIDI, VICI !

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
OCP
THÉ BELLAR
SOFAC
Sidi Ali
DARI
MUTUAIDE
BODYCROSS
SPOT
TV5MONDE
TERRES D'AVENTURE
TGCC