Marathon des sables

Portraits

John MAYOCK (GBR)

DE LA PISTE AU SABLE DU SAHARA

Difficile d’imaginer un pur pistard participer au MARATHON DES SABLES, et pourtant ! John MAYOCK (GBR) a couru au meilleur niveau international sur 1500 m et 5000 m. Il a représenté 60 fois la Grande-Bretagne en tant qu’athlète, et a été finaliste aux Jeux Olympiques en 1996, 2000 et 2004. Avec des records personnels de 3:50 au mile et de 3:31 au 1500 m, il reste toujours dans le Top 5 des athlètes britanniques les plus rapides derrière Coe, Cram, Ovett et Farah. Des performances époustouflantes !

Mais de la piste au désert, il y a un gouffre ! John n’aborde pas le MDS comme n’importe quelle autre course : « Je suis vraiment excité d’avoir la chance de participer. Mes deux buts sont de ne pas arriver avec trop de blessures et de finir fort chaque jour. »

S’il conserve son esprit compétitif, John a bien conscience des limites auxquelles il va se confronter sur le MDS : « Je pèse 12 kg de plus par rapport à mes années olympiques. Et puis l’entraînement est limité par la famille et le travail. Sans compter que courir avec un sac-à-dos est étrange pour moi, alors que courir sur une piste c’est la légèreté et la liberté ! Pas sûr que je trouve ça très fun… » Le sable l’inquiète tout particulièrement – « Je m’inquiète à propos des crampes. »

Mais pour autant, John est particulièrement déterminé, comme peut l’être un athlète qui a connu le plus haut niveau. « Je pense que j’aurai la bonne attitude pour aller de l’avant quand ça deviendra dur. » Et puis le Britannique peut compter sur ses amis issus de la même entreprise que lui, INEOS Petrochemicals : « Trois sont de jeunes poulets en pleine forme, l’un est un Sud-Africain fou amoureux du sable et le dernier est un vieux de plus de 50 ans sujet aux blessures et fou d’adrénaline ! »

Portraits
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Khalid BOUAOUDA (D0121-FRA)

DÉPASSEMENT DE SOI, PERSÉVÉRANCE ET TOLÉRANCE

RICKSON D’SOUZA (IND)

"Je veux pleurer et je veux rire"

Nicolas MARECHAL (FRA)

Le désert était déjà en moi

Mohamed EL MORABITY (MAR)

Le petit frère qui a tout d’un grand

Sarah JOST (FRA)

« La maladie ne doit pas nous empêcher de réaliser nos rêves »

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
OCP
THÉ BELLAR
SOFAC
Sidi Ali
DARI
MUTUAIDE
BODYCROSS
SPOT
TV5MONDE
TERRES D'AVENTURE
Royal Air Maroc
TGCC