Marathon des sables

Portraits

Hassna HAMDOUCH (MAR)

« Je souhaite voir plus de Marocaines sur les lignes de départ. »

À l’occasion de la Journée Internationale du sport féminin le 24 janvier, direction Kénitra, au Maroc, là où Hassna HAMDOUCH, 40 ans, prépare sa première participation au MARATHON DES SABLES. Cadre ingénieure, responsable hygiène, sécurité et environnement à FAURECIA, multinationale dans le secteur automobile, Hassna est maman d’une fille de 10 ans.

Elle avoue que c’est sa passion pour la course à pied et le trail qui équilibre aujourd’hui aussi bien sa vie professionnelle que personnelle. « Je cours depuis 3 ans avec plaisir, amour et joie intérieure. Encouragée par des positions sur le podium, je me suis récemment lancée dans les grandes distances. Résultat en octobre 2019 : une première place en catégorie femme sur le UTC, l’Ultra Trail de Chaouen, 61 km. J’ai ainsi gagné en confiance et en assurance. »

Hassna HAMDOUCH

Le MDS est l’une des courses les plus difficiles au monde : 250 km à parcourir en 6 étapes et en autosuffisance alimentaire, dans le Sahara sud marocain, dans le propre pays d’Hassna. Et c’est aujourd’hui son nouveau rêve pour consolider sa pratique avant d’envisager des trails à l’étranger. Avec ses 35 ans d’existence, la même organisation depuis le début et son envergure internationale, le MDS a de quoi rassurer et attirer : « J’ai un beau trésor à découvrir dans cette nouvelle aventure pédestre. »

Hassna fait partie des derniers inscrits, avec le soutien de Volkswagen Maroc, déjà partenaire du MARATHON DES SABLES. La particularité du MDS étant le port d’un sac à dos d’environ 10 kg, Hassna continue sa préparation physique habituelle en ajoutant du renforcement musculaire. Côté alimentaire, puisque l’épreuve se déroule en autosuffisance, Hassna mise sur une alimentation bio et saine. Elle est anti-compléments alimentaires et produits artificiels. Au quotidien, elle se nourrit principalement de fruits et légumes crus ainsi que de recettes spéciales aux fruits secs. Son apport en eau journalier est entre 3 à 5 litres.

 « Aujourd’hui je suis une femme différente grâce à ma passion. Quand je termine une course, je sens que je deviens meilleure. Je découvre des qualités différentes en moi à chaque ligne d’arrivée. Atteindre ses objectifs en dépassant la souffrance physique et musculaire, ça enseigne ! Je suis convaincue que ma force mentale est mon point fort. En développant notre volonté de réussir, l'impossible devient possible. »

Hassna HAMDOUCH

Et puis Hassna pense aussi aux autres femmes, en particulier ses compatriotes, qu’elle souhaiterait voir davantage sur les épreuves sportives. « Je souhaite voir sur les lignes de départ de plus en plus de Marocaines. Dans notre pays, nous avons toutes les conditions réunies pour nous entrainer et réussir dans ce type de compétition. Nous, Marocaines, nous pouvons être aussi au niveau de représenter le Maroc à l’étranger. »

(Photo de couverture : Trail Aurocher)

Portraits
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Abdelhadi ELMOUSTAHLI (MAR)

« UNE HISTOIRE DE COURSES ET D’HOMMES »

Mustapha IZZOUHAIRI (D0016-MAR) et Meryem MAHFOUD (D0020-MAR)

UNIS PAR L’AMOUR… ET PAR LE SPORT !

Duncan SLATER (GBR)

« La défaite n’est pas une option »

Mohamed EL MORABITY (D0032-MAR)

UN BIZUTAGE IDÉAL

Emmanuelle ROMANZI (FRA)

« SOURIRE AUX LÈVRES, TOUJOURS »

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

SPOT
Total
TV5MONDE
OCP
MUTUAIDE
BODYCROSS
TERRES D'AVENTURE
OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
Volkswagen
SIR Tracking
Six pro
Sidi Ali