Marathon des sables

Portraits

Aldo MICHINELLI (ITA)

Le désert m’a parlé

Aldo MICHINELLI est né en 1981 dans l’est de l’Italie, et s’est passionné depuis tout petit pour la nature, le sport et l’art. Pendant une vingtaine d’années, il a pratiqué l’équitation en compétition, mais a arrêté en 2017 et s’est alors tourné vers la course à pied. D’abord de manière anecdotique, il s’est mis à courir plus régulièrement à partir de 2017 pour participer aux 100 km del Passatore (de Florence à Faenza), une course qu’il a également courue en 2018 et 2019.

En avril 2019 survient un accident tragique : son père décède dans un accident de voiture, précisément sur la route sur laquelle passe les 100 km del Passatore. « Comme toutes les tragédies, cette mort soudaine m’a laissé sans voix. »

Aldo a renchéri en 2019 sur un autre 100 km, au cœur du Sahara cette fois. « Nous dormions dans des tentes, nous étions au contact du désert jour et nuit. » Aldo expérimente alors le dénuement de ce genre d’épreuves : « Pas de toilettes, d’eau chaude, de lit ni d’oreiller. Cette course a été un défi mais ce séjour m’a empli le cœur de bien des manières. » De retour à la civilisation, l’esprit d’Aldo n’était pas réellement revenu du désert : « Je suis resté devant la fenêtre à regarder le désert, il m’avait parlé. »

De retour à la maison, le souvenir des gens vivant sans rien, marchant pour certains pieds nus, des enfants jouant au foot avec un déchet au milieu de la rue, mais des sourires sur tous ces visages, s’est imposé à Aldo. « Le désert m’avait changé pour de vrai, je m’étais rendu compte de certaines choses vis-à-vis du confort, des possessions, du bonheur. »

Cette prise de conscience l’a mené à créer une association pour venir en aide aux plus démunis : la Chiron Cultural Association. Cette association gère de bout en bout le processus de donation de prothèses aux enfants africains qui n’ont pas les moyens d’être appareillés. Entrepreneur dans la vie, Aldo a bien évidemment appliqué sa connaissance du monde de l’entreprise à cette association afin de la rendre le plus efficace possible.

Aldo participera pour la première fois au MARATHON DES SABLES en 2022, lors de la 36e édition. Il le fera bien sûr en mémoire de son père, en faveur de tous ces petits défavorisés, et aussi pour sa mère atteinte d’un cancer – « Elle est forte, elle est en train de courir l’ultramarathon de sa vie. »

Aldo MACHINELLI MARATHON DES SABLES

Portraits
qui pourraient
vous intéresser
#MDS

Remigio HUAMAN QUISPE (D0360-PER)

UN PÉRUVIEN AU MDS : LE CHOC DES CULTURES

Mérile ROBERT (FRA)

« Ça fait partie du jeu de découvrir sur place »

Chien Liang CHOU (D0279-USA)

LE SENS DE LA VIE

Lhoucine Akhdar (D792-FRA)

LE MDS, UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Zineb Khomsi Zobkhi (D0032-MAR)

SEULE AU MONDE

Un grand Merci

à nos prestataires, partenaires, supporters,bénévoles

OFFICE NATIONAL DU TOURISME MAROCAIN
OCP
THÉ BELLAR
SOFAC
Sidi Ali
DARI
MUTUAIDE
BODYCROSS
SPOT
TV5MONDE
TERRES D'AVENTURE
Royal Air Maroc
TGCC